Les Algues Alimentaires

Largement ancrées dans les habitudes alimentaires des asiatiques, les algues alimentaires sont encore considérées en Europe comme un « aliment nouveau ».

Ce végétal aquatique a le vent en poupe, elles auraient des caractéristiques nutritionnelles très avantageuses…voyons ce qu’il en est réellement.

Caractéristiques des algues alimentaires: protéines, antioxydant. CmonDIet.fr

La production alcogole (d’algues!) mondiale est de 25 millions de tonnes par an. Habitude culinaire oblige, c’est l’Asie qui est le 1er producteur, avec la Chine au premier rang, qui produit la moitié de la production mondiale, suivi de l’Indonésie. La France se trouve au 10ème rang mondial, c’est la Bretagne qui produit la grande majorité des algues françaises…même l’entreprise HENAFF (oui, le fameux pavé Hénaff) s’y est mis.

Il existe une vingtaine d’algues autorisées à la consommation en France sur des milliers d’espèces différentes. Une manière simple et commune de classer ces végétaux est par couleurs.

Les principales algues alimentaires consommées en France.

 

Voici les principales algues alimentaires disponibles en France : lancez-vous !

Les algues vertes

  • Laitue de mer – (Ulva lactuca)
  • Haricot de mer / Spaghetti de mer- (Himanthalia elongata)
  • Fucus vesiculosus

Les algues rouges

  • Dulse – (Palmaria palmata)
  • Agar agar ( Gelidium cartilagineum)
  • Lithothamne – ( Phymatolithon calcareum)
  • Nori – (Porphyra umbilicalis)
  • Carraghénanes

Les algues brunes

  • Kombu – (Laminaria saccharina)
  • Wakamé – (Undaria pinatifida)

Les algues bleues

  • Spiruline

Les algues ont d’excellentes caractéristiques nutritionnelles, le Japon l’a d’ailleurs bien compris : ce petit pays n’a pas assez de superficie pour élever le bétail nécessaire à un apport adéquat en protéines, ils se sont donc tournés vers l’algue afin de combler l’apport protidique de la population. L’algue c’est environ 30% de protéines, moins de 5 % de lipides et plutôt des polyinsaturés, ce qui en fait un bon allié contre le cholestérol. Et 36.3 g de fibres en moyenne ce qui est parfait pour votre transit.

En plus, les algues contiennent des antioxydant comme des caroténoïdes (lutéine et zéaxanthine), des flavonoïdes (catéchines), des acides phénoliques (tannins) ainsi que de la vitamine C et E.

Elles ont tout pour plaire…mais (il y en a un) il faut se méfier de leur provenance. Les algues retiennent beaucoup d’éléments présents dans le milieu dans lesquelles elle vivent : l’eau de mer. Ce n’est pas un scoop, certaines mers sont très polluées, notamment chez le 1er producteur mondial d’algues : la Chine. De ce fait, on peut retrouver de nombreux toxiques en quantité importante dans certaines algues comme des métaux lourds type arsenic. L’arsenic est un poison, qui consommés en quantité importante peut entrainer des troubles intestinaux ainsi que des dommages hépatiques.

Préférez donc des algues du circuit court, pas loin de chez vous. Pour les français,  il existe des algues bretonnes qui affichent des taux de métaux lourd en deçà des seuils maximaux autorisés.

L’Avis de CmonDiet: Bien que considérée comme “aliment nouveau” par l’Union Européenne, la consommation d’algues de date pas d’hier, c’est une habitude ancestrale dans les populations asiatiques. Elles peuvent avoir leur place dans l’alimentation, de part leur caractéristiques nutritionnelles singulière, mais attention à leur éventuelle toxicité…bien repérer le pays de provenance.

Laisser un commentaire