Le Gluten, c’est quoi?

On entend de plus en plus ce terme de Gluten, et on voit de plus en plus de produits sans gluten en magasin, pourquoi?

A l’hôpital où j’exerce, de plus en plus de patient me déclarent spontanément qu’ils sont « allergiques au gluten », « intolérants » ou qu’ils ont une « maladie cœliaque ».

De quoi parle t-on exactement? Petit tour de la question.

Tout d’abord, le Gluten, qu’est-ce que c’est?

Afficher l'image d'origine
La Gliadine et la Gluténine sont des protéines qui forment le Gluten. (1)

Le Gluten est un terme qui vient du latin « colle », il s’agit de différents type de protéines qui sont élastiques et visqueuses: les composants majeurs du gluten sont la gliadine et la gluténine.

 

C’est le gluten qui participe au processus de fermentation du pain : ses propriétés sont d’ailleurs utilisées régulièrement par l’industrie alimentaire.

« S.A.B.O », c’est le moyen mémo technique pour savoir où on peut trouver du gluten : Seigle, l’Avoine, le Blé et l’Orge.

Les 4 céréales contenant du gluten. (2)

NB : L’avoine ne contient pas, à proprement parlé, de gluten mais il est dans la majorité des cas « contaminé » par le blé. L’avoine pur est quasiment indisponible sur le marché. (- de 5% des patients atteints d’une maladie cœliaque sont effectivement intolérants à l’avoine pur.)

Pourquoi le gluten fait peur ?

Il existe des risques liés au gluten, comme pour tout autre aliment.

Les différents risques liés au Gluten sont aux nombre de 3 : l’intolérance au gluten (maladie cœliaque), l’hypersensibilité et l’allergie.

La maladie cœliaque.

Il existe une maladie lié au gluten, la maladie cœliaque, qui est une maladie intestinale. Elle provoque une atrophie des villosités intestinales (ou, en d’autres termes, une paralysie de la surface de l’intérieur de l’intestin) qui provoque une mauvaise absorption de certains nutriments et vitamines qui peut avoir des conséquences délétères.

Cette maladie se diagnostique facilement par la recherche d’anticorps particuliers (IgA anti-transglutaminase). La prévalence de cette maladie (nombre de personne ayant la maladie à un instant T) serait de 0.5 à 1%.

L’hypersensibilité au Gluten

Lorsqu’on a une maladie cœliaque diagnostiquée par la recherche d’anticorps particulier on est intolérants au gluten.

De nombreuses personnes sont « sensibles au gluten », ils ne sont pas diagnostiqués intolérants mais ont remarqué qu’ils avaient moins de « problèmes de transit » type douleurs abdominales, diarrhée/constipation, ballonnement,… lorsqu’ils évincent le gluten de leur alimentation.

Aucune publication scientifique n’a réellement démontré le lien entre troubles intestinaux et « sensibilité » au gluten. Ces malades étaient donc parfois jugés comme «imaginaires » par le corps médical.

Cependant, les mentalités progressent et un article récent paru dans « GUT » (http://gut.bmj.com/content/early/2016/07/21/gutjnl-2016-311964.short?rss=1) semble démontré que la barrière intestinale des « sensibles » au gluten serait plus perméable que celle de personnes “normales”…affaire à suivre.

Il y a aussi le côté « inconscient » qui fonctionne toujours, de manière plus ou moins forte selon les personnes…c’est ce qu’on appelle l’effet placebo : faire un régime sans gluten peut vous délivrer de troubles car vous faites attention à vous, vous « agissez contre ».

L’allergie

Enfin, et c’est le cas de quasiment tous les aliments, on peut être allergiques au blé, là il n’y a pas d’atrophie villositaire comme les intolérants mais des manifestations allergiques « standards » type éruption cutanées, …

L’avis de CmonDiet:

Si vous considérez que vous vous sentez mieux en excluant le gluten de votre alimentation, même si vous n’êtes pas diagnostiqué intolérant : grand bien vous fasse !

Novak Djokovic (3)

Faites-le, regardez, cela n’a pas empêché Novak Djokovic de gagner le tournoi du grand chelem…cependant il serait dommage de vous « contraindre pour rien ».

Vous pouvez consultez un diététicien ou un gastro qui aura peut être des solutions alternatives à vous proposer (régime pauvre en fodmaps pour trouver qu’est-ce qui vous dérange vraiment dans l’alimentation, etc…)

Par ailleurs, l’industrie alimentaire, a bien vu l’engouement pour les régimes excluant le gluten : de plus en plus de marques en proposent. Les farines alternatives utilisées ne sont pas équivalentes d’un point de vue nutritionnel et le coût des denrées restent chers, veillez à ne pas vous faire avoir par les méandres du marketing.

 

-Les données scientifiques citées danc cette article proviennent des sources suivantes:
Organisation Mondiale de Gastro-Enterologie
http://www.worldgastroenterology.org/guidelines/global-guidelines/celiac-disease/celiac-disease-english

L'AFDIAG - Association Française Des Intolérants Au Gluten
http://www.afdiag.fr

-Sources images:
(1) tpelechewinggum.blogspot.com
(2) http://homonordicus.canalblog.com/archives/2015/06/20/32246636.html
(3) http://www.telegraph.co.uk/sport/tennis/novakdjokovic/12127282/Novak-Djokovic-approaches-flawlessness-in-Australian-Open-semi-final-pummelling-of-Roger-Federer.html

 

 

Laisser un commentaire