L’obésité et le surpoids restent stables en France

Ça y est, les derniers résultats de l’enquête ESTEBAN sont tombés: il s’agit d’une enquête émanant de SANTE PUBLIQUE FRANCE. Cette agence, auparavant nommé INPES, est sous la tutelle du ministère de la Santé. Elle a pour objectif d’encadrer les mesures de prévention afin d’optimiser la santé des français.

A ce titre, elle commande régulièrement des enquêtes afin d’avoir un aperçu clair sur l’état de santé de la population française. Parmi ces enquêtes figurent ESTABAN ou Etude de santé sur l’environnement, la biosurveillance, l’activité physique et la nutrition.

Un des premières conclusions de cette enquête est la STABILITÉ DU SURPOIDS ET DE L’OBÉSITÉ EN FRANCE.
Pour les pouvoirs publics, c’est l’IMC, ou indice de masse corporel, qui conditionne la catégorie de poids des individus, lorsque ce dernier dépasse les 25 g/m2 cela signifie qu’on est en surpoids, lorsque celui ci dépasse les 30 g/m2 cela signifie une obésité.
Je vous conseille cet article pour plus d’explications sur l’IMC.

54% des hommes français adulte et 44% des femmes françaises adultes sont en surpoids.
17% des français, sans distinctions de sexe, sont obèses.
Ces chiffres sont stables depuis la dernière enquête de 2006.

L’avis de CmonDiet:

Que pensez de ces chiffres? Depuis 2006, il y a eu incontestablement des choses de faite en ce qui concerne la nutrition: les messages nutritionnels scandés sur les publicités pour les aliments, mais oui vous savez le fameux “manger 10 fruits et légumes par jours” affiché sur la pub pour les Kinder Bueno!, le PNNS (Programme National Nutrition Santé), etc..
Par ailleurs une autre étude (qui fera l’objet d’un article prochainement) indique que l’activité physique a tendance à diminuer chez la population française.

Chez Cmondiet, on a plutôt tendance à l’optimisme: le surpoids et l’obésité n’augmentent plus alors qu’en parallèle l’activité physique baisse: cela semble donc signifier que les apports nutritionnels sont meilleurs…même si l’axe de progression est encore important, ce n’est qu’un début, continuons le combat! 🙂

Source: http://www.santepubliquefrance.fr

 

 

Laisser un commentaire